L'andouille de Vire : un savoir-faire ancestral du XVIIIè siècle

Issue d’un savoir-faire ancestral du XVIIIème siècle, c’est grâce à sa fabrication artisanale que l’andouille de Vire doit sa renommée.

Origines de l'andouille de Vire :

C’est en Basse-Normandie, dans la ville de Vire que l’andouille est née. Faite à base d’abats de porc, elle est ensuite fumée.
Une mention en garantit la qualité : « Véritable andouille de Vire ».

Fabrication :

Composée du gros intestin, de l’estomac et de l’intestin grêle de porc, l’andouille est fumée pendant environ trois semaines après avoir été salée. Le hêtre est le bois utilisé afin de fumer l’andouille. C’est ce qui lui donne son goût unique.
L’andouille prend sa couleur définitive au contact de l’air après avoir été cuite à l’eau pendant six heures à 95°C.

« Viro veni edi »

L’andouille est donc une spécialité viroise, qui fait la fierté de ses habitants. En effet, une confrérie de l’andouille a été créé en 1995. D’ailleurs, ils ont pour slogan : « viro veni edi » qui signifie « à Vire je suis venu et j’ai mangé de l’andouille ».

Froide en entrée ou chaude sur une pizza, l’andouille de Vire peut se déguster de différentes façons. Elle peut remplacer des champignons dans un risotto mais aussi, apporter le côté salé dans une tarte avec de la pomme.

Catégorie :