Le Pommeau : l'elixir normand

Commercialisé depuis le début des années 80 car interdit à la vente jusque là, le pommeau est devenu aujourd’hui l’apéritif normand par excellence.

Un savoir-faire normand

La recette de fabrication du pommeau est restée pendant plusieurs siècles, un secret bien caché des normands. La recette est pourtant simple : le pommeau s’obtient par « mutage » (assemblage) d’un tiers de calvados et de deux tiers de jus de pomme (ou moût). Transmis de génération en génération, les familles se gardaient bien de le dire à leurs voisins, sa commercialisation étant interdite. Mais le pommeau a obtenu gain de cause. En 1981, sa vente à été autorisée et c’est 10 ans après sa légalisation, que le pommeau de Normandie est enfin reconnu grâce à une Appellation d’Origine Contrôlée.

Apéritif normand d'excellence

Le pommeau de Normandie doit subir un vieillissement minimum de 14 mois en fûts de chêne après le mutage, ce qui lui donne cet aspect brillant et limpide. Le pommeau de sa belle couleur ambrée, révèle des notes subtils de fruits cuits et secs, pruneaux ou encore de cacao et de miel.

La température idéale pour le déguster est de 8 à 10°. Il s’alliera à merveille avec votre foie gras, melon et fromages persillés (bleu), mais aussi dans vos plats : Saint-Jacques ou huîtres chaudes au pommeau, pintade aux noisettes et pommeau. Pour vos desserts : compotée de fruits d’automne au pommeau, gâteau de noix de coco cannelle et pommeau

Catégorie :